top of page
  • Photo du rédacteurDOKUNVI

Comment définir mon budget packaging ?


Info : avant de lire cet article, il est recommandé d'avoir lu l'article précédent : comment acheter et choisir mon packaging.


Combien vais-je dépenser pour mon projet de packaging ? 


Quelle somme dois-je prévoir dans mon budget pour couvrir tous mes besoins en matière de packaging? 


Ce sont des questions qui reviennent souvent chez nous.


Pourquoi ? 



Parce que trouver des réponses à ces questions cruciales pour les entrepreneurs food s'avère souvent compliqué. 


Cela tient au caractère peu transparent de l'industrie de l'emballage en général. 


Obtenir des estimations de prix peut être un véritable challenge, et sans connaître les bonnes questions à poser, ces estimations peuvent être considérablement surestimées ou sous-estimées, induisant ainsi souvent en erreur. 


De plus,la plupart des entreprises d'emballage hésitent à fournir des devis, des estimations de prix, voire des tarifs généraux. 


Cette réticence découle de la complexité inhérente à la tarification de l'emballage et des nombreuses variables qui influent sur ces coûts. 


En effet, ces entreprises d'emballage ne veulent pas que vous compariez leurs services avec d'autres, et elles ne facilitent donc pas cette démarche.


Ainsi, dans ce deuxième article de la série, nous allons être réalistes et vous donner des conseils  qui vous permettront d’avoir une idée des dépenses auxquelles vous devrez probablement faire face (dans le cadre de votre projet de sourcing d’achat de packaging).






Généralités


Le coût final d’un packaging dépend de plusieurs de plusieurs facteurs : 


  • Matières premières

  • Type d'emballage

  • Volume

  • Coûts de production

  • Coûts de transport

  • Coûts de traitement/entreposage

Ces facteurs interagissent directement les uns avec les autres, complexifiant davantage la problématique d’estimation des coûts.


Par exemple, le type d'emballage a une incidence directe sur les coûts de production de certains types d'emballage. 


Par exemple : les bouteilles en verre étant généralement plus coûteuses à produire que les bouteilles en plastique, malgré leur appartenance au même type d'emballage.



1. Matières Premières





Il existe 4 principaux types de matières premières utilisées dans l'emballage.


  • Papier (bois)

  • Plastique

  • Métal

  • Verre

Pour simplifier, plus il y a de matières premières utilisées dans votre emballage, plus il sera coûteux. 


Ces prix restent généralement constants, car ces marchés sont relativement stables. 


Cependant, ils peuvent fluctuer de temps en temps et des pénuries ou des conflits peuvent entraîner des augmentations de prix pour l'ensemble de vos coûts d'emballage.


2. Type d’emballage


Comme vous pouvez l'imaginer, le choix du type d'emballage peut avoir un impact significatif sur les coûts. 


Par exemple, dans la catégorie des  Doypacks, l’un des types d’emballage les plus utilisés aujourd’hui (sachets à fond plat autoportants) :



Dockpack simple





Doypack à fenêtre


Les doypacks simples sont généralement moins coûteux que les doypacks avec bouchon verseur ou avec fenêtres. (Nous écrirons prochainement un article sur les emballages DOYPACKS).



3. Volume





La quantité d'unités d'emballage que vous commandez a un impact significatif sur le prix. En général, plus vous commandez, moins le prix par unité d'emballage est élevé. Si vous ne commandez qu'une très petite quantité, les coûts seront beaucoup plus élevés.


Par exemple, le prix peut être de 10 cents par unité d'emballage pour 50 000 unités et de 5 cents par unité d'emballage pour 100 000 unités. Cependant, le rapport volume-prix atteint un seuil au-delà duquel le prix ne diminuera plus. Par exemple, le prix peut rester à 5 cents par unité pour 100 000 unités et également à 5 cents par unité pour 300 000 unités.



4. Coûts de Production





La production d'emballages engendre des coûts spécifiques directement liés à l’emballage que vous aurez choisi.


Les principaux frais que l’on observe souvent à cette étape sont : les coûts d’outillage (machine) et les frais de configuration supplémentaires


On s’explique.


Lorsque vous créez un emballage personnalisé, des matrices de découpe spéciales et/ou des plaques d'impression peuvent être fabriquées, distinctives UNIQUEMENT pour votre votre emballage. 


Dans ce cas de figure, vous devez payer des frais supplémentaires annexes. 


Si vous décidez ultérieurement de modifier des aspects de votre emballage personnalisé, tels que ses dimensions, par exemple, vous devrez probablement payer pour la création de nouveaux outils. 


Les frais de configuration sont les coûts associés à la "CONFIGURATION " de certaines machines de fabrication d'emballages (ex configurer les machines pour s’adapter les plaques d’impression à votre produit en particulier).


Là aussi, vous devez parfois payer un coût supplémentaire.


Pourquoi ?


Il revient plus cher pour le fabricant de créer  20 000 unités de 4 références différentes à 5 000 unités chacune ( chacune avec quatre outillages et configurations distincts) que simplement créer 20 000 unités avec une seule configuration.


4. Frais de transport





L'expédition de votre emballage depuis l'usine de fabrication d'emballages jusqu'à l'emplacement de votre choix peut être coûteuse.


Les coûts de fret ne cessent d'augmenter.


Cependant, les frais de transport englobent souvent plus que simplement déplacer l'emballage d'un point A à un point B.


Par exemple, si vous donnez à votre fournisseur d'emballage des instructions de "conditionnement" en leur indiquant comment vous souhaitez que votre envoi soit conditionné, des frais supplémentaires peuvent vous être facturés.


Par exemple, si vous souhaitez que certaines références soient emballées dans des boîtes individuelles, ou si vous autorisez uniquement un certain nombre d'unités à être emballées dans chaque carton d'expédition, ou si vous imposez une limite de hauteur pour la palette, etc., ces conditions peuvent entraîner des dépenses supplémentaires pour l'entreprise d'emballage, et ces coûts peuvent éventuellement vous être répercutés.


Avez-vous besoin d'une plateforme élévatrice sur le camion ou disposez-vous d'un chariot élévateur à destination ?


Tous ces détails particuliers peuvent entraîner des coûts supplémentaires s'ils créent plus de travail pour votre fournisseur d'emballage.


5. Coûts d'Entreposage



Il peut arriver que vous ayez besoin de commander des emballages à l'avance et de les stocker.


Parfois, le fabricant proposera de le faire moyennant des frais, parfois minimes, parfois élevés. Ou peut-être avez-vous votre propre entrepôt adapté à cela.


De toute façon, ce coût supplémentaire lié à l'entreposage devrait être inclus dans votre coût total "par unité d'emballage".


Conclusion


En résumé, la gestion des coûts d'emballage nécessite une analyse minutieuse de votre part des matières premières, du type d'emballage, du volume de commande, des coûts de production, des frais de transport, et des coûts d'entreposage.


Vous devez adopter une approche stratégique avec vos partenaires pour optimiser un maximum les coûts et assurer la rentabilité de votre projet tout au long de la chaîne d'approvisionnement.


LA TEAM DOKUNVI.


 

Pour suivre les dernières tendances de l'industrie food/afrofood et bénéficier de conseils gratuits , abonnez-vous à notre newsletter.


bottom of page