top of page

Culture de la fraise en Afrique, mythe ou réalité ?

Fraise


Si vous êtes encore sceptique quant à la possibilité de cultiver des fraises en Afrique, ou si vous pensez que cette culture est inexistante sur le continent, cet article est fait pour vous.


La fraise est un fruit délicat et savoureux, souvent associé aux climats tempérés. Elle est d'ailleurs très peu retrouvée en Afrique, mais suscite de plus en plus d'intérêt sur le territoire.

On se demande alors, du fait de sa rareté et de ses conditions de production délicates, si elle peut être réellement cultivée avec succès sur le continent ?


Cet article explore cette question, en examinant les conditions, les défis et les

opportunités de la culture de la fraise en Afrique.


Fraise en Afrique, conditions climatiques et géographiques favorables à la culture.


S'il était connu par le passé que le climat de l'Afrique est défavorable à la culture des fraises, aujourd'hui, malgré ces idées préconçues, il est avéré que certaines régions d'Afrique présentent des conditions climatiques et géographiques favorables à cette culture. Les régions montagneuses et les zones tempérées offrent des températures modérées et une humidité adéquate, propices à la croissance des fraises.


En Afrique, la plus grande production de fraises est assurée par le Mali, la Tunisie, le Burkina Faso, le Kenya et le Maroc.


Plusieurs variétés de ce fruit sont d'ailleurs produites sur le continent, il s’agit entre autres des fraises festivals et Ostara.

Au Burkina Faso, cinquième producteur africain de fraises et leader en Afrique de l'Ouest, la culture de ce fruit est une spécialité, notamment dans les provinces du Kadiogo, du Houet et du Boulgou.


Au Sénégal, des régions telles que Thiès, Mbour, Saint-Louis et la zone des Niayes sont également investies dans cette culture.

Plusieurs entreprises sont d'ailleurs reconnues dans ces pays pour leurs très belles productions de fraises comme "Mandabio" et "FRAISEN".


Selon Sénégal Export, environ 8 tonnes de fraises ont été produites au Sénégal en 2019.

Au Bénin, la fraise est aussi cultivée, notamment au nord, à Parakou, puis transportée vers le sud.

Au Cameroun, des fermes spécifiques à Baham sont dédiées à cette culture, sans oublier la Côte d'Ivoire, le Gabon et d'autres pays africains où la culture de la fraise est une réalité, malgré les défis rencontrés.


Fraises


Les formes et les techniques de culture de fraises adaptées au contexte africain.


Puisque la culture des fraises en Afrique présente des défis majeurs, les producteurs de fraises africains utilisent des techniques de culture adaptées pour les surmonter.


Les serres et les systèmes d'irrigation sont largement utilisés pour contrôler l'environnement de croissance et optimiser les rendements.

En Afrique de l'Ouest et au Sénégal par exemple, les cultures hors sol et sous abri sont également souvent utilisées pour produire la fraise.

La fraise est même produite pendant la période de chaleur au Burkina Faso.

La fertilisation et/ou l'amendement des sols grâce au compost ou au fumier de cheval sont également des pratiques courantes utilisées pour nourrir les sols de production.


Les facteurs lumière, température et apport nutritif sont aussi très pris en compte pour assurer la bonne production de cette culture.

Nombreux sont les producteurs qui, aujourd'hui, grâce à des méthodes spécifiques, arrivent à développer la production de cette culture.


Serre


Avantages et défis de la culture de la fraise en Afrique :


Plusieurs exemples de succès dans la culture de la fraise en Afrique illustrent aujourd'hui le potentiel de cette culture sur le continent.

Mais plus encore, la forte demande et l'intérêt porté à la culture à différents niveaux de l'échelle économique de consommation dénotent encore plus de sa valeur économique.


Aujourd'hui en Afrique, vous pouvez déjà vous procurer vos plants de fraise à partir de seulement 100.00 francs.

Dans un article de Africa.news, le CEO de la startup FRAISEN, Souleymane Agne, confie qu'avec un investissement d’environ 28 500 dollars, il espère généralement un retour sur investissement d’environ 114 000 dollars. Une allégation qui témoigne, selon ses faits, de la rentabilité de ce secteur en Afrique. En 2023, FRAISEN enregistrait déjà une demande d'environ 40 tonnes par semaine. Une demande bien évidemment sans cesse grandissante selon un article de senegalAgriculture.com.


Le prix de la fraise sur les différents marchés locaux en Afrique peut varier entre approximativement 10 et 29 dollars. Un prix qui dénote non seulement de l'état actuel du marché, mais également de celui de la production.

En ce qui concerne "Le Rural", le 1ᵉʳ groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest, le Bénin quant à lui présente une demande de plus de 500 tonnes sur le marché.

Ce qui témoigne une fois de plus de la nécessité de s'intéresser de plus près à cette culture.


Ces statistiques représentent jusqu'à présent une très petite partie du marché africain de la fraise qui reste encore très largement non conquis.

Le marché de la fraise en Afrique offre des opportunités de croissance prometteuses.

Des initiatives visant à promouvoir et à développer la culture de la fraise sur le continent sont de plus en plus valorisées, ouvrant la voie à un avenir florissant pour cette culture.


Mais même si la culture de la fraise en Afrique offre aujourd'hui des avantages économiques et nutritionnels significatifs, elle n'en reste pas moins démunie de facteurs de risque. Les maladies, les ravageurs, les défis de financement, d'investissement et les fluctuations climatiques posent encore des défis importants à de nombreux producteurs.


Conclusion :


La culture de la fraise en Afrique est une réalité en plein essor, plutôt qu'un simple mythe. Avec les bonnes pratiques agronomiques, les techniques de culture adaptées et une vision stratégique, l'Afrique a le potentiel de devenir un acteur majeur sur le marché mondial de la fraise, offrant des avantages économiques et nutritionnels notables pour ses habitants.


Si vous avez un projet dans le secteur alimentaire ou agroalimentaire, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : contact@dokunvi.com



LA TEAM DOKUNVI.


 
Photo Fèmi

Pour suivre les dernières tendances de l'industrie food/afrofood et bénéficier de conseils gratuits, abonnez-vous à notre newsletter.



Kommentarer


bottom of page